Premier jour en crèche : un grand pas pour vous et votre bout’chou !

Premier jour en crèche : un grand pas pour vous et votre bout’chou !

Ça y est le jour J approche, mon petit bébé rentre en crèche… plusieurs questions me taraudent l’esprit. Que dois-je préparer ? Comment dois-je l’habiller ? Va-t-il être bien traité ? Vont-ils lui donné autant d’amour (même si rien ne remplace l’amour d’une maman bien sûr) … autant de questions que je me suis posée à croire que c’était ma propre première rentrée des classes.

Autant vous dire que la veille de la rentrée, je n’ai pas réussi à fermer l’œil, d’un côté l’appréhension de me séparer de mon petit bébé et d’un autre l’idée de reprendre le travail après un long congé maternité (d’ailleurs je parle de la transition congé maternité boulot dans un autre article).

Pour ne pas faire trop lent, voici quelques conseils pour réussir votre premier jour en crèche :

Penser à la logistique (la plus dure) :

Il est très chronophage de trouver une place en crèche en région parisienne, il est donc primordial de trouver un compromis entre lieu de travail, lieu de votre domicile, accessibilité de la crèche par les transports, en essayant de limiter au maximum les trajets en transport commun pour votre bébé. Les transport en commun bien que cela soit pratique pour nous adultes, ces derniers représentent un milieu hostile pour les nouveaux nés pour plusieurs facteurs tels que la qualité de l’air, le risque de contagion en période d’épidémie,etc. Pour ma part, j’ai opté pour une crèche à 10 min de mon domicile, histoire de faire le trajet à pied et de m’offrir une petite balade matinale avec ma petite chérie. En parallèle à cela, j’ai aménagé mes horaires de travail afin de pouvoir sortir assez tôt pour chercher mon bébé le soir. Cela dépend de chaque parent, mais la rentrée en crèche a induit une véritable routine dans ma vie. Il est important d’en parler autour de soi, à son employeur et à ses ami(e)s (en plus ça vous fera une excuse parfaite pour échapper à l’afterwork se finissant aux aurores avec les collègues). Pensez aussi à prévoir aussi plusieurs rechanges pour votre bébé, à gérer un approvisionnement en couches (mes conseils pour les couches arrivent), en coton bio et lait (mes conseils pour le lait arrivent).

Visite de familiarisation

La plupart des crèches vont vous proposer de venir avant pour une ou deux heures de familiarisation pendant une semaine ou deux. Si on ne vous le propose pas pensez à le demander. Cela permet à votre enfant de s’habituer au lieu, aux couleurs et aux odeurs mais aussi de s’habituer à voir les personnes qui vont s’occuper de lui.

Le sommeil = le nerf de la guerre

La routine « crèche – boulot – maison » est très prenante donc un conseil ne vous oubliez pas ! Donnez-vous du temps pour vous pomponner mais surtout pour dormir. N’ayez pas honte de demander de l’aide à votre compagnon, vos frères et sœurs … cela ne fait pas de vous des mères ou pères indignes! à la fin nous restons tous des êtres humains avec une énergie limitée dans le temps. Il est bien sûr important d’avoir un sommeil de nuit long et réparateur mais pensez aussi à faire des micro-siestes pendant la journée (cf.mon article sur la micro-sieste).

Ramenez-lui un objet de confort

N’oubliez pas d’apporter avec vous un objet qui mettra votre enfant en confiance et lui rappellera la maison. (Ballons, doudous, tétine préférée…).

Étiquetage obligatoire comme à l’aéroport J !

Les auxiliaires s’occupent de plusieurs enfants en même temps, cela peut faire que les effets personnels de votre bébé peuvent facilement se perdre. Certaines marques d’habit prévoient des étiquettes à l’intérieur du vêtement, vous n’aurez qu’à noter le prénom de votre enfant. Pour le reste des objets et vêtements vous pouvez commander des étiquettes personnalisées avec le prénom de votre enfant. Pour ma baby girl, j’ai commandé celles de Ludilabel, qui proposent un large choix d’étiquettes spécial crèche (sous format de pack).

Positive attitude ! (le plus important)

Souriez! Détendez-vous ce n’est qu’une formalité. Soufflez un bon coup et vivez le moment comme une belle expérience. Regardez le bon côté des choses. La crèche permettra à votre enfant de sociabiliser, de s’ouvrir à de nouvelles choses. Contrôlez au maximum votre appréhension et dégagez le maximum d’ondes positives car votre enfant est sensible à cela et pour cela rien de tel que de commencer la journée en chanson.

Laisser un commentaire